Un point arraché et un autre déplacement difficile

Ce n’est pas une victoire, mais le point arraché sur la pelouse du Sporting Kansas le week-end dernier est presque aussi important. Privé de plusieurs titulaires – même s’il en manquait quelques-uns à l’adversaire aussi – l’Impact s’est bien battu pour égaliser en fin de rencontre. Voici quelques impressions sur ce match.

  • La formation a cinq défenseurs de l’Impact a été un succès sur ce match et l’expérience devrait être répétée. Les gros canons du Sporting Kansas, notamment Dom Dryer – véritable bête noire du bleu-blanc-noir – ont été assez bien neutralisés. Les hôtes n’ont peut-être pas joué leur meilleur match, mais crédit aux visiteurs pour en avoir profité.
  • Kyle Fisher s’impose de plus en plus au milieu de la défense et s’il continue comme ça, il sera difficile à déloger. Une très bonne nouvelle pour l’organisation surtout qu’il continuera à s’améliorer.
  • Les remplaçants ont généralement offert une bonne performance. Même si ce n’est pas le favori de tous, Calum Mallace a joué un bon match et a fait le travail. Rien d’extraordinaire, mais ce qu’on attend d’un remplaçant. La profondeur est importante si une équipe veut connaître du succès.
  • Daniel Lovitz a joué un autre bon match, ce qui est de bon augure avec la blessure à long terme subie par Ambroise Oyongo en équipe nationale. Il devra maintenant maintenir le rythme sur une longue séquence.
  • Nick Depuy, par contre, a moins impressionné. Il n’est visiblement pas prêt à tenir un rôle de titulaire. Peut-être qu’avec un peu plus de temps de jeu à Ottawa, il pourra poursuivre son développement et éventuellement devenir une option plus intéressante. Mais à la lumière de ce qu’on a vu à date, on peut se demander s’il ne vaudrait pas mieux essayer de le convertir en défenseur central, ou sa grande taille pourrait lui être d’une grande utilité. Je ne dis pas de le faire jouer le prochain match à ce poste, mais d’amorcer un processus pour l’amener vers un poste où il pourrait avoir plus de chance de percer éventuellement. Je suis tout de même prêt à lui donner du temps, il est encore jeune.
  • Le carton rouge reçu par Chris Duvall forcera encore Mauro Biello à brasser ses cartes pour le prochain match. Logiquement Hassoun Camara devrait retrouver le flanc droit.
  • La meilleure nouvelle du match est certainement le retour de deux blessés, Matteo Mancosu et Andres Romero. Anthony Jackson-Hamel a bien fait en l’absence du premier et a même continué à marquer en équipe nationale. Il ne faudra pas l’oublier sur le banc maintenant que l’Italien est de retour. Avec deux bons attaquants aux profils différents, l’équipe sera mieux armée pour s’adapter à diverses situations.
  • Pour Romero, juste de le voir courir sur le terrain en situation de match est une bonne nouvelle pour l’Impact. S’il peut retrouver son rythme, il ajoutera une corde importante à l’arc de l’entraîneur. On l’oublie parce que ça fait longtemps qu’on ne l’a pas vu jouer, mais c’est un joueur qui peut changer l’allure d’une rencontre et qui est très créatif. Avec Ballou Jean-Yves Tabla et Nacho Piatti, l’Impact commencera à avoir de belles options dans ce secteur. Soyons tout de même patients, l’Argentin aura besoin d’un peu de temps pour retrouver son niveau et il faudra bien le gérer pour maximiser les chances qu’il demeure en santé.

Un autre duel difficile sur la route

Pour son prochain match, samedi à Orlando, l’Impact affrontera un adversaire qui a passablement ralenti depuis un fort début de saison (1 seule victoire à ses 8 derniers matchs). C’est peut-être une occasion à saisir contre un rival direct dans le lutte pour une place dans les séries, mais attention, une bête blessée est toujours dangereuse et les Floridiens sont toujours dominants à domicile (6-1-2).

Orlando devra fort probablement se passer de son attaquant canadien vedette Cyle Larin, arrêté jeudi pour conduite en état d’ébriété, mais misera sur sa vedette brésilienne Kaka, qui a toujours connu beaucoup de succès contre le bleu-blanc-noir.

Il sera intéressant de voir la formation qu’enverra l’entraîneur Mauro Biello pour ce match avec plusieurs joueurs de retour de la pause internationale. Maintiendra-t-il son système à cinq défenseurs même privé de Duvall ? Hassoun Camara peut-il être efficace sur le côté dans un tel système ? Pour ma part, je crois davantage que Biello retournera à quatre défenseurs dans ce contexte.

Quel serait votre onze partant ? Êtes-vous confiant pour ce match ?

Note : C’est le temps des vacances et je prendrai une pause de billet jusqu’au début juillet. Comme à l’habitude, je vous encourage à poursuivre la discussion pendant mon absence. À mon retour, j’essaierai d’hausser le rythme à deux billets par semaine.

Ajout : L’Impact a annoncé vendredi matin la fin du prêt d’Adrian Arregui. Que pensez-vous de cette décision ? Le jeune Argentin a-t-il eu sa chance ? Pouvait-il aider l’équipe ? De mon côté, je dirais qu’il avait certaines qualités, mais que celles-ci ne répondaient pas aux besoins de l’équipe. Un mauvais casting, quoi. Une place de joueur international et 290 000 $ en salaire, c’était cher payé pour un milieu réserviste. Maintenant, il sera intéressant de voir ce que le bleu-blanc-noir fera avec la marge de manœuvre qu’il s’est donnée. Avec la blessure à long terme d’Oyongo et le départ d’Arregui, ce sont deux places de joueur international et beaucoup d’espace sous le plafond salarial qui se libère.

Advertisements

87 réflexions sur “Un point arraché et un autre déplacement difficile

  1. @Charles Dubé: Premièrement, je vous souhaite de belles vacances, c’est bien mérité. Attention, avec votre dernière phrase, vous venez de créer des attentes! Aussi, je me disait la même chose à propos de Depuy en regardant sa performance contre Vancouver: ne serait-il pas mieux en défenseur? Tout dépend du skillset à sa disposition.

    Très bon billet dans l’ensemble. La défense retournera à 4 avec le rouge de Duvall et Fisher, s’il était plus grand, serait justement la tour en défense centrale demandée de tous. Lucide, bon avec les ballons aériens et il est encore en apprentissage.

    J’aime

  2. J’ai vraiment pas aimé l’action de Duvall qui a mené au rouge. Ça devrait être Camara à droite et Wandrille qui vient prendre le centre en cours de match. Jusqu’à maintenant je trouve que Lovitz a fait des bons matchs. Mais on a quand même un trou à gauche. Est-ce qu’on va perdre Oyongo à la fin de son contrat ? C’est peut-être la fin de son aventure avec l’impact. Parmi les latéraux intéressants en fin de contrat il y a Olivier Veignault, français, 30 ans, joue dans la ligue Turque, accessible financièrement.

    D’accord pour Depuy, il n’avait pas sa place sur le terrain. Je ne crois pas qu’ils puissent en faire un défenseur aussi facilement. Un grand attaquant qui sait se servir de sa stature ça peut être magique.

    Est-ce que Ballou pourra jouer ?

    J’aime

    1. Pourtant, je le trouvais plus efficace que Bernardello dans un rôle semblable. Bien entendu, il est plus facile de mettre fin à un prêt.

      Piette, ce serait très intéressant, surtout qu’il y aurait des discussions avec le staff de l’impact lors de sa visite pour le match contre Curaçao.

      J’aime

      1. Piette a parlé en personne à Braz à Montréal ? Il faut donner des informations plus précises parce que lui-même mentionne avoir parlé à l’Impact, mais c’était en janvier sans rien de formel. Ce serait bien de voir Piette avec l’Impact, mais si ça arrive, il doit avoir un rôle plus défini que celui de Arregui.

        J’aime

    1. @Ben En entrevue avec Noel Butler sur TSN 690 AM, Piette a confirmé ne pas avoir eu de contact avec l’Impact récemment, seulement en janvier avec Braz pour faire connaissance. Piette a l’intention de retourner à son club en Espagne à défaut de trouver mieux.

      J’aime

  3. @toutes/tous
    Hors sujet MLS…
    Je viens d’assister à une discutions entre messieurs Brett, Gounelle, Ghrib et Leduc au sujet d’installer une équipe à Québec.
    C’est sûr que je l’encouragerais mais, pardonnez mon ignorance: quelle est la véritable différence entre la USL et la NASL?

    J’aime

    1. @Gaetan Québec a plus de chance d’avoir une équipe dans la nouvelle ligue professionnelle du Canada (CanPL). Tu peux encourager une équipe à Québec avec cette initiative. https://www.change.org/p/cap-diamantgs-on-veut-une-%C3%A9quipe-de-la-canpl-%C3%A0-qu%C3%A9bec-bring-a-canpl-team-to-quebec-city?recruiter=679889045&utm_source=share_petition&utm_medium=twitter&utm_campaign=share_twitter_responsive&utm_term=autopublish

      J’aime

    1. @Gaetan Depuis cette année la USL et la NASL sont considéré comme division 2 aux États-Unis. Le niveau est assez semblable. La différence est sur le fonctionnement des ligues. NASL fonctionne un peu comme en Europe, les équipes se gèrent eux-même. USL fonctionne un peu comme la MLS, les équipes doivent des règles plus strictes comme un budget.

      J’aime

  4. Les points perdus font mal. D’autant plus que sur ce coup de pied de coin les joueurs pour le défendre y sont tous!
    Bush a été mauvais, sa passe simple (ça ne s’appelle même pas une relance) toute ratée permet un retour de pression d’OCFC, se la joue bronzage sur le second but…

    Et Mallace pour Dzemaili (la flemme pour les accents, désolé) ça ne sert à rien, même si je comprends l’idée. Piatti merveilleux. Très belle frappe de Dzemaili. Camara le contraire de merveilleux. Donadel égaré devant une défense égarée. Biello qui dit après le match que les premières 45 minutes ce n’est pas le schéma le problème, mais les duels perdus…hum.

    Enfin, c’est un nul logique.

    J’écoutais le match avec ma blonde (qui s’inquiète beaucoup plus de Freud que de Victor Cabrera) et quand le commentateur a dit que c’était « fébrile » en défensive, elle a répliqué qu’elle la trouvait plus frivole que « fébrile », la défense.

    C’était divertissant quand même et j’oublierai tout ça si on plante Toronto mercredi.

    Nan, je n’oublie rien.

    Aussi, à quand un petit débat sur la reprise vidéo? (Technologie à laquelle je m’oppose totalement).

    Bonnes vacances Monsieur Dubé!

    J’aime

    1. Perso, à bas la reprise vidéo. Ça commence petit et après on se ramasse comme au hockey ou au football, avec des pauses qui n’en finissent plus, des commentateurs qui ne commentent plus que ça, des experts du ralenti et au final des spectateurs qui ronflent sur leur divan.

      On dira oui mais hier, blabla, blabla… Quoi hier? L’impact a aussi bénéficié de centimètres par ci par là dans la saison. Et alors? C’est la beauté du sport aussi, la lutte, le contrôle de soi, la souffrance ; bref la mise au rancart pendant une heure et demie d’un monde technologique qui n’a de moins en moins l’aspect humain.

      J’aime

  5. La première demi était vraiment désastreuse! L’Impact peut se compter chanceux de revenir aux vestiaire avec seulement un 2-1. Toute La Défense était horrible. Cabrera qui remet directement à un joueur d’Orlando sur le premier but. Bush qui reste couché et qui se fait engeuller par Ciman sur le 2e! Camara complètement perdu qui se fait déborder comme un enfant sans arrêt.
    Ciman et Cabrera qui se jettent et tentent des tacles inutiles sans arrêt. Donadel perdu et dans un mauvais jour. Rate presque toutes ses relances. Seul Ficher et Lovitz n’ont pas eu trop l’air fou. Sauf que Lovitz, pour une fois en attaque était était vraiment sans imagination…
    Même Bernier ne semblait pas là complètement.

    En deuxième, c’est mieux et deux petits miracles de Piatti sauve l’Impact…. jusqu’aux arrêts de jeux.
    Crampe au cerveau de Biello qui fait encore rentrer Mallace! Camara qui « fake » comme un bébé (ce qui frustre Orlando et décuple leur motivation). Bush qui continue de relancer maladroitement. Ciman et Cabrera qui se jettent partout et bottent le ballon vers l’adversaire. Ciman qui touche le ballon de la tête en corner alors qu’il allait sortir en coup de pied de but…. Et Bush qui, encore une fois, refuse de sortir sur le corner…. quoiqu’il était assez loin cette fois et je ne suis pas sûr qu’il aurait pu se rendre.
    Bref, frustrant. Encore.

    Je ne comprend pas non plus Biello de faire commencer Mancosu alors que Jackson a clairement gagné sa place de partant. C’est à Mancosu maintenant de gagner sa place.

    J’aime

    1. Merci pour ce résumé qui exprime exactement ce que j’allais dire ah ah ah!

      J’ajouterais à cela que les joueurs de l’Impact, en particulier Piatti, ne comprennent toujours pas comment gérer une fin de match avec une avance (tiens peut-être qu’un Bernier aurait aidé). J’en ai marre de voir les joueurs essayer de dribbler avec 3 minutes à faire! Au lieu de garder le plus longtemps possible le ballon. C’est quand même pas dur à comprendre, non? Et plus efficace que le cinéma de Camara, qui plus est quand il est fait en zone adverse comme hier. Pas fort.

      J’aime

      1. Personnellement je trouve que c’est seulement le débat qui a changé de sujet. Au lieu de parler des erreurs d’arbitrages, on parle du VAR. Si les arbitres font moins d’erreurs, le VAR sera moins utilisé.

        J’aime

    1. Oufff, gros pari. Mais peut on prévoir un bête chaotique comme l’impact. Piatti, Mancosu, Bremil avec AJH et Bernier peuvent mettre en dificulté la défensive de beaucoup d’équipes si ils sont dans leur match.
      La défensive peut nous perdre aussi à n’importe quel match.

      Aimé par 1 personne

  6. TFC : si Ottawa les a battu à l’aller en demies, tout est possible. Et puis la MLS hyper équilibrée ce n’est pas la LIga, i.e. n’importe quel club peut battre n’importe qui même sur un aller-retour. Les meilleurs clubs ont 3-4 victoires de plus que les moins bons alors on est loin du Real ou Bayern qui ont 30 victoires de plus que le peloton de queue. Je me répète, il n’y a pas de « puissance » en MLS, que des clubs sur une bonne lancée.

    3-5-2 : je demandais l’essai fin mars sur ce blogue et je pense qu’il faut passer à autre chose rapidement. Le 3-5-2 c’est pressing haut et bloc bas mais il faut 1) cohésion dans l’axe 2) des poumons sur les ailes 3) synchronisme pour que le bloc charnière puisse coulisser pour colmater les brèches. On est nuls dans ces 3 préavis alors faut laisser tomber ce schéma et miser sur notre attaque qui est parmi la crème de la ligne avec le quatuor Piatti, Dzemailli, Mancosu et Jackson.

    Arbitrage vidéo : en Champions, 1 match sur 2 se décide sur une erreur d’arbitrage alors le facteur humain met en danger l’intégrité des résultats. La Goal Line Technology, rien à redire après l’avoir vue durant plus d’un an en Ligue 1 et Premiership. Un must. La révision vidéo, les matches amicaux de l’EDF m’ont convaincu, ça prend 1 voir 2 minutes au match au max, beaucoup moins que les chutes et les tordages de douleur qui n’en finissent plus. Et pour les arbitres c’est l’enfer car chaque décision rendue à vitesse réelle dans le feu de l’action est revue au ralenti par le public alors on ne peux plus faire l’autruche. Si ça peut juste éviter une autre main de Maradona dans le prochain siècle, le gain en crédibilité sera énormissime.

    J’aime

    1. Je rejoins PT sur la vidéo et je n’ai rien à ajouter.

      Pour le 3-5-2, le problème est que notre coach a clairement mentionné en covfefe que la 1è demie du dernier match n’était pas liée au schéma… Ainsi, on risque de le revoir, malheureusement.

      J’aime

    2. Tout à fait d’accord sur ce point de vue sur les reprises vidéos. C’est un must. Surtout en MLS!
      Ce qu’il faut maintenant, c’est de punir sévèrement les comédiens. Que la ligue regarde les vidéos des match et sévisse rétroactivement. Et avec des sanctions sévères. $$ et matchs.
      Avec ça, la mentalité va peut-être finir par changer.

      Pour revenir à la technologie, la Goal Line Technology n’est peut-être que le début. Je suis sûr que dans quelques années on verra des systèmes capables de détecter les hors-jeu en temps réel. C’est évidemment beaucoup plus complexe. Ça demande une analyse des images beaucoup plus poussée, mais ça viendra.

      Pour le match de ce soir, on va espérer que TFC envoi leur équipe B… sinon ça va être compliqué.

      J’aime

  7. Je veux bien être dans le monde grave des idiots…

    Penser que la reprise vidéo c’est bien, c’est croire que le monde ira mieux en général : on ne règle pas une injustice en détruisant son histoire, ni le passage du temps en l’arrêtant.

    Retourner les viscères d’une image pour un millimètre de jeu, c’est vomir la conscience du jeu et céder l’amour du stade à la passion télévisée.

    C’est trop romantique peut-être? Faut refaire vos premiers baisers alors. Avec des encarts publicitaires. En attendant qu’on filme vos pieds.

    Et à la fin ce ne sera plus du foot, mais l’image parfaite d’un sport qui s’appelait football. Orné, parce qu’il le fallait, du dernier petit diamant capitaliste, chéri par ses bijoutiers : l’arbitrage parfait et son utopie.

    Athée, je ne renie pas la main de Dieu.

    J’aime

    1. On aime tous le Paris des calèches et des hauts de forme début 20ème mais il faut vivre avec son époque sous peine d’anachronisme et de désincarnation.
      C’est bien beau tout ce romantisme extrême (j’insiste, ex-trê-me) mais si on demande au fabriquant d’auto de nous livrer sans faillir un véhicule avec 4 roues, je ne vois pas pourquoi le football serait la seule sphère humaine chérissant … l’erreur humaine.
      M’enfin chacun a droit à son opinion mais, pour moi, la main de Diego reste un polaroid noir sur blanc du côté sombre de l’âme humaine, prête à toutes les bassesses pour satisfaire ses désirs.
      Je préfère le football joué selon les règles, en constante évolution, tout comme la vie, qu’une comedia del arte qui masque un piètre spectacle truffé d’erreurs.

      J’aime

      1. Vous comparez exactement le sport à la production automobile, le summum du capitalisme. C’est précisément la tangente que suis le sport malheureusement. Quant à moi je préfère encore voir le sport comme une forme d’art, une poésie, une expression humaine qui va au-delà de notre quotidien réglé au quart de tour. De plus vous associé semble-t-il le progrès avec la technologie, ce qui pour moi est une bêtise. L’idée d’avoir un sport qui veut rester le plus simple et le plus humain possible est sans doute une idée avant-gardiste aujourd’hui.

        Au hockey de la lnh je n’ai vu que du « progrès » ces dernières années, avec pour résultats du jeu insipide, un spectacle de marques commerciales et des baisses d’écoute. Faut-il s’en étonner pour un sport promu par canadienne tire, le royaume du gadget essentiel vendu en promo proche de la caisse.

        Ceci dit bah, il y aura toujours le sport Amateur et celui que je pratique.

        J’aime

      2. Capitalisme? La Commune de Paris? Progrès? Technologie? Hockey? Canadian Tire? Est-ce que je me serais trompé de blogue? Ne manque que Salvador Dali.
        L’arrêt Bosman, j’assume que vous connaissez, c’était en 1995. Après 22 ans, va falloir l’accepter : le foot est une industrie. Il n’y aura pas de retour en arrière. J’aimais les Beatles mais ils se sont séparés, n’en reste que deux; c’est comme ça.
        Mais ce qui me fait rire au plus haut point c’est qu’on puisse prétendre voir de l’art dans la main du pauvre écervelé de Maradona.
        Un tricheur ne sera jamais, surtout pas, un artiste. Il ruine au contraire la toile sur laquelle il prétend s’exprimer.
        Bref, JE suis pour la reprise vidéo et il n’y aura pas de camp de concentration (suivez le fil) pour ceux qui s’y opposent.

        J’aime

  8. J’ai de la misère à comprendre que l’on continue avec un 5-3-2 alors que l’effectif n’est pas du tout monté pour ça. Trop peu de défenseurs et joueur de couloir. Hier c’est Romero qui devait couvrir le couloir gauche…est-ce vraiment sa position? Après ce sera qui, Choinière? Ballou? Bernier 😉 ?

    J’aime

    1. Libre à toi de préférer un Paris en état de guerre civile, d’insurrection et de massacre. Pour ma part, je n’y verrais mes enfants ni sur les barricades, bien que la cause soit noble, ni dans la troupe.
      On s’éloigne drôlement de la pertinence de présenter des matches sportifs dans un cadre intègre, ce qui est le coeur d’attraction de toute compétition qui respecte ses participants et son public. J’ajouterai que la reprise est inévitable et que c’est une tendance lourde. Bref, faudra t’y faire.

      J’aime

  9. J’arrête ici, vous devenez grossier M. Pierre Tremblay. Amusez-vous du foot comme vous le souhaitez, c’est bien; et vous pouvez aussi bien agiter vos leçons d’histoire, vos raisonnements bêtes ( » la reprise est inévitable (…) c’est une tendance lourde ») et votre tutoiement comme autant de hochets, tant que c’est dans le sens du vent…

    J’aime

  10. Le débat sur la reprise vidéo fait beaucoup réagir. Chacun a le droit à son opinion. Il faut simplement trouver une solution qui peut convenir au bon déroulement du jeu.

    J’aime

  11. En soit aider les arbitres est une très bonne idée, l’ennui est de un l’exécution et surtout la façon d’encadrer l’utilisation du vidéo. Il ne faut pas non plus que ce truc devienne un béquille pour les officiels et dénature le travail de ceux qui officient sur le terrain.

    J’ai l’impression par moments qu’on est au point ou les officiels semblent laisser aller n’importe quoi et se disent pas grave on regardera la vidéo et on ajustera si lieu. Je pense entre autre à l’épisode de la mêlée entre le Mexique et la Nouvelle-Zélande .

    Le goal line technology me semble une excellente utilisation du cet outil, revenir 3 phases en arrière pour déterminer si y’avait hors-jeu sur une séquence qui a mené but pas mal moins certain.

    L’autre affaire qui m’irrite est justement le grand spectacle que l’on fait lorsqu’on a recours au machin, on arrête le jeu on fait tout un plat du bazar et rien ne se passe pendant que les mecs regardent leurs écrans, m’excuse mais c’est contre l’esprit du jeu. Au contraire ça devrait se faire discrètement et assez rapidement un peu comme les juges de touches informent l’arbitre pour donner une nouvelle perception sur une action litigieuse. Les mecs en haut devraient faire la même chose.

    Genre dans l’oreillette euh dude siffle y’avait hors-jeu ou sur la faute on a pu voir que le gars a planté ses crampons,dans la cheville du mec ou l’inverse attend avant de sortit=r un carton c’est peut-être pas aussi sévère que tu le crois, ou simplement l,arbitre verbalise ce qu,il voit et les gars en haut confirment ou non.

    Aimé par 1 personne

  12. L’Impact est dernier.

    L’effectif n’est certes pas grandiose, mais ne devrait certainement pas être largué (façon de parler) ainsi au classement.

    Le 4-3-3 sert les 2 meilleurs du club, Piatti et Dzemaili, mais Biello se permet de les faire déjouer dans une fausse bonne idée tactique – un bon 3-5-2 avec Camara, c’est impossible.

    J’aime

  13. Ça fait longtemps que je le répète sur ce blogue, l’Impact n’a pas l’effectif pour jouer le 3-5-2, un système qui nécessite 2 pur-sangs sur les flancs. Or, c’est une insulte à l’intelligence tactique que de le pratiquer avec Camara et Duvall, incapables de toute percussion et fragiles en défensive. Camara devrait être un substitut et Duvall peut fonctionner dans un 4-4-2.
    De plus, le 3-5-2 enlève beaucoup de poids sur le jeu à Donadel ou Piatti , 2 joueurs clés de cette équipe.
    Le coach doit sortir de son rêve éveillé del Italia de copier le schéma de Conte car il est en train de nous éloigner de la course aux séries. Derniers dans l’Est, 4 victoires en 15 parties, si Biello n’est pas sur la sellette, je me demande ce que ça prend de plus car la 1ère qualité d’un bon tacticien est de trouver le système qui correspond à la qualité de son effectif. Rarement vu un groupe de joueurs aussi confus collectivement sur un terrain.
    Jackson : 7 buts toutes compétitions confondues; quand je pense que certains défendaient Oduro et doutaient de Jackson.

    J’aime

  14. Moi non plus je n’aime pas le 3-5-2 pour l’Impact car je me demande quelle place réserver pour Ballou dans ce schéma. A mon avis l’Impact a besoin d’un quatuor Ballou, Piatti, Dzemailii, Jackson ou Mancosu, supporté par Bernier et Donnadel pour marquer des buts. Ajouter un autre défenseur ne nous aide pas en défense ( la preuve tout les buts encaissés récemment) et nous nuit en attaque. On a une défense faible, on se doit de compenser en controllant mieux en attaque ce que Balou apporte.

    J’aime

  15. J’avais déjà des doutes (et je l’ai dit sur ce blogue) à propos de Biello. Son entêtement à jouer le 3-5-2 montre encore plus l’étendue du problème. Ça n’a aucun sens avec l’effectif qu’on a. Un seul bon match à Kansas City avec ce schéma.
    Je suis tout à fait en accord avec les autres intervenants. Nos meilleurs joueurs ne touchent pas au ballon! Oui la défense est fragile et hypothéquée par les blessures. On pourrait ajouter un 6e joueur en défense que ça ne serait pas mieux. Elle est confuse, mêlée. Elle ne sait pas réagir quand on fonce sur elle, ni quand l’autre équipe contrôle, ni quand on la prend de vitesse sur les ailes, ni sur les jeux arrêtés…
    Il faut au moins se donner une chance de gagner avec le meilleur schéma tactique possible…

    J’aime

  16. C’est le fun qu’on soit revenu à l’unanimité !

    Si on pouvait comprendre la tentation du 3-5-2 avec Oyongo , le reste de l’effectif cadre peu avec l’utilisation de ce système. Pensez-y côté effectif on se prive de Ballou-Romero-Oduro à la faveur de Camara-Cabrera-Lefèvre sur le XI partant. C’est pas un bon échange qui n’aide ni l’attaque et ni ultimement la défensive.

    Et lorsque j’entends dire qu’on préfère mettre Piatti à ce poste axial pour le préserver de revenir en défensive on retourne aux concepts à la c.. de l’ère Klopas D’autant plus qu’avec Oyongo absent la percussion à la gauche est disparue et comme ce fut mentionné nos joueurs de talents touchent moins de ballons

    Les blessures et absences n’aident pas le système c’est vrai mais bon avec même toute l’équipe au complet j’y croyais peu donc imaginez dans le cadre actuel.

    PS Au sujet de AJH n’en demeure pas moins que son incapacité à terminer les rencontres dans le cadre d’un effectif fragile justifie la prudence à son endroit dans son emploi du jeu . Il a quelque chose comme un match complet sur 5 départs et la majorité de ses sorties étaient pour blessure.

    J’aime

  17. Jouer avec 5 défenseurs et aligner un milieu avec 2 défensifs sur 3. Faut pas s’étonner de se faire manger dans l’entre-jeu. Bernardelo dépassé dans tout ses duels.

    J’aime

  18. Je persiste à croire que les joueurs de cette équipe sont fait pour le contre. La meilleure tactique c’est l’attente en phase défensive et la relance rapide. On s’entête encore à vouloir faire le jeu. Pourquoi? Parce qu’on a pour modèle uniquement le barca ou quoi?

    Personne ne parle de Bush. Pourtant il est atroce depuis plusieurs matchs. Aurait-il besoin d’une pause? En a-t-on vraiment besoin? Crépeau me semble solide, ne pourrait-on pas le faire jouer?

    J’aime

    1. Bush est un bon gardien sur sa ligne ou sur l’exercice des pénos à part ça,aucunes relances un jeu au pied moyen et son talon d’Achille les sorties aériennes sur aucunes actions sur centre ou corner il ne soulage sa défense. Bref pour moi il est mauvais. Je l’avais déjà commenté.

      J’aime

      1. Bush est un gardien moyen , bon arrêts réflexes mais le reste est ordinaire pour les standards assez moyens eux-mêmes de la MLS pour x raisons il semblent incontesté au sein de l’équipe malgré un 2016 ordinaire pour ses standards.

        Rumeur; iil semblerait que IMFC débourserait une somme importante pour obtenir Ezequiel Cerutti qui jouait à San Lorenzo, le type est ailier droit vous savez la position dans laquelle on a déjà 3 joueurs y évoluant et qui n’existe plus avec le nouveau schéma tactique en place.

        Bref à court terme cette acquisition si confirmée est pour le moins difficile à comprendre.

        J’aime

  19. Le Crew est-il plus fort que le TFC ou le SKC?
    Sinon, comment expliqué que le 5-3-2 de l’Impact n’a pu tenir tête au premier, alors qu’il l’a pu face aux deux suivants?
    Remarquez, je ne pose pas la question en ayant une réponse en tête, ça m’intrigue tout simplement.

    J’aime

  20. Je rêvasse souvent à une équipe à Québec, et Je fais l’humble souhait d’une petite réponse.
    USL ou NASL?
    Mais bon, personne n’
    est obligé, je le comprend.

    J’aime

  21. Le fil de la discussion déborde mais je trouve ça bien.

    Je suis partisan de la reprise vidéo, je crois que les sports doivent s’adapter. Je ne blâme pas les juges de lignes, ça se passe vite, ils ont droit à l’erreur. C’est une ironie qu’on puisse décortiquer une action en super HD super ralenti et voir qu’un but aurait dû être refusé hors de tout doute, que tout le monde puisse le voir sauf ceux qui décident de l’action.

    Il y a des irritants qui gâchent mon plaisir. Le « diving » en est un. On a 1 grand spécialiste à Mtl; Oduro. Voir Oduro qui se tord de douleur au point où on se dit qu’il a le tibia fracturé, se relever avec un grand sourire 2 minutes plus tard, ben ça me dégoûte.

    J’aimerais aussi qu’on chronomètre. Étirer le temps de manière indécente c’est anti-sportif.

    Sinon je suis d’accord avec ce qui s’est dit. La manière que Biello utilise ses latéraux ça prend des joueurs au cardio exceptionnel, y a juste Oyongo qui pouvait suivre cette cadence. Et pour ce que ça donnait; Oyongo est rapide, un bon dribble, mais manque de finesse dans ses centres, a cette petite carence de créativité. Au moins il assurait une bonne transition.

    Si l’impact veut vraiment Cerutti, d’après moi c’est que Biello veut utiliser Ballou au centre et donner un rôle amoindri à Oduro. Ses derniers essais tactiques je ne crois pas que ça va perdurer. Mais l’énorme trou qu’on a présentement c’est en défense gauche.

    J’aime

    1. Je suis contre la reprise vidéo. Le foot est presque l’un des derniers sports ou professionnels et amateurs jouent dans les mêmes conditions (un terrain, un ballon et trois arbitres). Les erreurs humaines (ou d’arbitrage)ne seront plus un prétexte de discussions enflammées. Savoir que l’on joue dans les mêmes conditions que les pros on peut penser que rien n’est parfait comme dans la vie.

      J’aime

  22. Je suis dans le camp que le système n’est pas la cause des problèmes de l’Impact. De toute façon, l’équipe change de plan de jeu à tous les 3 mois et les mêmes problématiques reviennent. L’Impact est une équipe fait pour jouer la contre attaque, mais une meilleur possession du ballon permettrait à la défense de moins subir à chaque match. L’Impact doit se reposer sur un système de jeu au lieu de toujours se servir de l’émotion pour aller chercher des résultats. En ce moment il y a une fatigue mentale, les joueurs s’épuisent à toujours aller chercher des points en donnant un effort ultime.
    Biello aimerait développer un jeu de possession mais comme ce n’est pas lui qui fait le recrutement, il n’a pas les joueurs pour adopter le style de jeu qu’il veut. Biello subit les actions de ses collègues. Cela fait en sorte que les joueurs ont un certain pouvoir sur lui comme faire la demande de jouer à 3 défenseurs centrales même l’équipe n’a pas les éléments sur les ailes pour jouer dans ce système.

    J’aime

  23. « …l’expérience du 3-5-2 se poursuit chez l’Impact. La formation à trois défenseurs centraux et deux ailiers se retrouvent au coeur des débats chez les partisans du Bleu-blanc-noir et Biello n’est pas prêt à jeter l’éponge malgré le résultat à Columbus.« Nous sommes allés chercher des points qui vont servir à la fin de la saison, a rappelé Biello en faisant référence aux deux verdicts nuls acquis à Kansas City et Orlando avec ce système. »

    Cette histoire de point à l’extérieur est ridicule dans une ligue à franchise comme la MLS car la parité est extraordinaire. On peut comprendre que si Osasuna grapille un point à Madrid c’est fabuleux car il y a 80 points d’écart entre les deux clubs – je sais, j’exagère.

    Mais en MLS, il n’y a pas de powerhouse; quand est-ce que les analystes vont comprendre ça??? N’importe quelle équipe peut battre n’importe laquelle autre sur un match. Chicago était la risée du circuit la saison dernière et, boum, sont au top avec 2-3 changements dont un seul majeur.

    Le 3-5-2 ne peut pas fonctionner avec 2 tortues sur les flancs, c’est comme ça. Reprenez le même schéma avec Dani Alves à droite, Benjamin Mendy à gauche et la MLS va se faire exploser. Mais je suis plus rapide que Camara et Duvall est incapable de faire 2 dribbles consécutifs sans percuter un jouer adverse ou perdre la balle.

    Autre point : je note comme plusieurs que le niveau de Bush est inacceptable. Il est plafonné et ne progresse plus sur ses remises et ses sorties dans la surface. Il fait une petite saison mais Crépeau n’est pas prêt pour le remplacer; il a encore besoin de raffermir ses claquettes et prendre des minutes. Un grand match pourrait le faire éclore.

    Pour demain contre TFC, tout est permis mais un serait suicidaire SURTOUT avec 2 milieux défensifs. 7 défenseurs, ça commence à faire beaucoup sur 10 joueurs.

    J’aime

    1. Quand l’Impact fait un match nul sur la route, ce qui est important, c’est que l’équipe adverse prend 1 point aussi au lieu de 3 dans son domicile. L’Impact doit être plus efficace à domicile et les matchs d’avance ne seront pas automatiquement des victoires.
      Dans le cas de Bush, l’Impact a probablement cru que le problème était l’entraineur alors ils l’ont changé. Bush a fait un peu de progrès mais ce n’est pas suffisant.

      J’aime

  24. @P. Tremblay

    Le fait qu’il n’y a pas de puissances à la Real en MLS n’a rien a voir avec le fait que les équipes sont dominantes à domicile dans le circuit Garber , la fiche des 6 équipes de tête en MLS dans l’est est de 37 victoires , 6 défaites et 9 nulles l

    Et même les pires de la division possèdent la fiche respectable de 20 victoires 12 défaites et 11 nulles à la maison.

    Bref il se gagne environ 1 match sur 5 à l’étranger.

    J’aime

    1. Effectivement, vu sous cet angle il y a un bémol. La différence que je vois avec l’Europe, outre le nivellement, c’est la longueur des voyages car les chiffres que tu proposes ressemblent plus à ceux de la Champion’s – longs voyages – par rapport à ceux des grands championnats.
      Quoiqu’il en soit, mon point est que l’attitude n’est pas assez conquérante, ce qui est inacceptable dans un championnat aussi égalitariste.
      C’est quand même rigolo, et j’en parlais avec un Américain fan de NFL, que le pays développé le plus capitaliste au monde – re : paupérisme – , applique le modèle socialiste sur ses grandes ligues sportives, protégeant les équipes les plus faibles et redistribuant la richesse de haut en bas, l’inverse de son modèle social.

      J’aime

  25. Oui en effet c’est un paradoxe assez particulier les sports Américains sont grosso modo basés sur le socialisme mais c’est pas bon pour le peuple. go figure. Le plus comique c’est quand tu expliques le fonctionnement du foot avec les relégations et le reste aux types biberonnés sur le sport made in USA et voir leur gueule tomber quand ils réalisent ce phénomène, schadenfreude !

    Pour revenir au sujet des non-performances sur la route reste à savoir ce qui provoque cet écart les voyages en sont probablement un, si quelqu’un a du temps à perdre ce serait bien de voir si les fiches sont pires lorsque les équipes affrontent les équipes de l’autre conférence.

    Si les équipes sont meilleures face aux rivaux de l’autre conférence ça amènerait de l’eau à votre moulin face au manque d’ambition dans les rencontres à l’étranger.

    La philosophie étant que si une nulle est un résultat correct contre une équipe de sa division rien n’empêche d’être plus aventureux face aux équipes de l’autre conférence puisqu’à la base la punition de concéder deux points à un rival direct n’existe pas.

    Parce que les rencontres ne sont pas de valeurs égales, ça c’est une autre particularité du foot Made in US, ce qui incite à des calculs parfois contre-nature.

    J’aime

    1. c est parce que les arbitres favorisent plus souvent l’équipe locale que l’équipe visiteuse, tout simplement. Ils leur donnent plus souvent le bénéfice du doute, pas trop, mais vraiment pluse souvent. C’est tres clair et sur plusieurs matchs evident. L’impact souffre beaucoup plus de l’arbitrage dans ses matchs exterieurs. A moins de force majeure, comme une grosse faute qui vient brasser les cartes.

      J’aime

  26. Question de même ça serait quoi votre XI pour ce match retour ,dans les incertains AJH tire encore de la patte out pour suspension Donadel et Duvall plus le quota de 3 Canadiens pour limiter les choix.

    Que Biello abandonne ou non son 5-3-2 /3-5-2 , méchant point d’interrogation à gauche , on est rendu au plan D de ce côté.

    Est-ce qu’on a les moyens d,essayer d’obtenir un résultat.

    PS Félicitations à Jackson, Bernier et Crépeau qui feront partie de l’effectif Canadien à la Gold Cup, par contre ça signifie pour nous qu’on devra mettre dans la ouate Mancosu et que Bernardello obtiendra une nouvelle chance de regagner les faveurs du coach avec des possibilités d’être partant pendant l’absence du Capi.

    J’aime

  27. Dans l’ensemble l’Impact a joué un bon match. Beaucoup de courage et d’abnégation.

    Arbitrage … incroyable.

    Comment les joueurs du TFC peuvent-ils à ce point aggresser l’arbitre sur le terrain. Et le coach du TFC ? Me sembla qu’à l’époque de Schalli on les sortait plus vite les coachs.

    Carton rouge à Bernier? Tentative pathétique de se reprendre après avoir fermé les yeux sur un penalty évident. c’est un joueur innocent qui en paie le prix. Sans compter la pression des joueurs du TFC sur cet arbitre.

    Disons qu’au total des deux matchs, arbitrage clairement favorable au TFC. Et ce ne sont pas les reprises vidéos qui aurait pu y changer de quoi. Souvent, le jugement de l’arbitre est pathétique. Enfin, disons aussi que c’est l’avantage de jouer à domicile et d’avoir des gros noms dans son club.

    J’aime

  28. Honnêtement, IMFC, à partir de la 70ème, était cuit. Courage et abnégation chez plusieurs joueurs, c’est vrai aussi.

    Bien sûr, l’arbitrage a été très mauvais, comme le coaching de Biello d’ailleurs (en cours de match, et surtout, les matchs avant celui-ci). Saputo devra allonger un peu de fric aussi, mais ça devra se doubler d’un recrutement intelligent.

    Et puis, les pertes de balle au milieu de terrain quand on peut faire mieux, ça finit par tuer.

    Crépeau, souvent plus allumé que Bush.

    J’aime

  29. C’est clair qu’on n’aurait pas passé la prolongation, il aurait fallu jouer le va-tout avant le 90 minutes, tactiquement Biello a semblé dépassé par les évènements, trop de joueurs cramés en même temps .

    Ce qui m’a irrité vraiment de l’arbitrage c’est le manque de constance après avoir officié de façon laxiste à l’extrême tout au long de la rencontre, la mise en échec de Fisher aurait pu mériter un rouge et sans oublier le nombre de fois ou il a laissé jouer après des interventions plutôt viriles des joueurs des deux équipes, il décide de sanctionner de façon ridicule un geste plutôt anodin dans le contexte de cette rencontre , une conclusion complètement déconnectée de son processus décisionnel démontré auparavant.

    D’un point de vue neutre, les controverses ont ruiné ce qui fut un match de coupe comme on les aime, enlevé et intense.

    J’aime

  30. Jouer un match de championnat décisif avec Fisher et Camara comme latéraux est une démonstration de la carence de l’effectif à cette position. Comme le seul latéral avec un peu de percussion. Oyongo, est blessé pour la saison, sachant que Biello s’entête à jouer un 3-5-2/5-3-2 contre-nature en saison régulière, M. Braz doit impérativement recruter 2 latéraux de niveau en cette période de mercato. Pas les déchets des autres équipes de la MLS mais 2 bons jeunes, un droitier et un gaucher, à l’international.
    Pour l’arbitrage, c’est une crise mondiale, pas juste MLS, car les reprises montrent tout, absolument tout au grand public et le niveau de justesse du corps arbitral n’a pas suivi. La plupart des matches importants en Ligue des Champions ont malheureusement été décisifs sur d’énormes erreurs d’arbitrage, parlez-en au Bayern et au PSG. On voit avec la petite Coupe des Confédérations que l’implantation de la reprise vidéo n’est pas au point alors va falloir être patient.

    J’aime

  31. Au sujet de l’arbitrage.
    Les joueurs sont constamment en train jouer en deçà de ce qui est permis.
    Et aussi, ne jouent-t-ils pas pour blesser parfois?
    Quand je vois 7/8 joueurs entourer l’arbitre et japper théâtralement leur indignation, j’me demande si ce sport (que j’ai découvert avec affection) peut être arbitrer avec un minimum de sérénité.
    Quoique, le p’tit sourire de l’arbitre lorsqu’il s’est placé pour recevoir des récriminations au lieu des remerciement habituels, à la fin de la partie, avait de quoi agacer. C’est vrai que j’étais pas là pour entendre ce qui se disait.
    Le sport où j’ai vu le plus de respect envers l’arbitre est le rugby.
    Et, je ne veux plus voir le TFC battre l’Impact de ma vie.

    J’aime

  32. Une question à ceux/celles qui connaissent ce que c’est que d’arbitrer.
    Si j’étais joueur, et que je cachais des cartes sous mon chandail, est-ce que je « pognerais » un carton rouge si je brandissait un 10, ou un 9.9, ou tout autre note, à celui qui me ferait un « acting dive » ?
    j’en rêve, voir un joueur se faire brandir un 9.5 au lieu d’un carton rouge.

    J’aime

    1. oui, tu aurais une amande ou quelque chose du genre car c’est interdit de posseder des objets sur le corps ou dans les vetements. Possible qu’il y ait expulsion en effet (possiblement sans remplacement donc). Mais c’est juste mon opinion de mon experience comme joueur, pas comme arbitre.

      J’aime

    2. Hahaha @Gaetan, tu manques pas d’imagination. Dommage que tu sois de Québec j’aurais pris le # de ton revendeur :P. Pour vrai, un tel geste se vaudrait lui un jaune, acte antisportif, comme un pee-wee qui arrive en retard sur son adversaire en lui criant dans les oreilles pour l’intimider.

      J’aime

  33. Pour ce qui est du Championnat Canadien ,je trouve ridicule que l’équipe qui est
    derniere au classement ait une chance de gagner ce championnat.Car soyons
    honnete ,Toronto FC a vraiment une meilleure équipe que L’Impact.l,’ensemble
    de leur jeux est beaucoup mieux organisé et surtout plus créatif.Donc ,malgré
    l’arbritage qui laisse souvent a désirer ,je pense que c’est la meilleure équipe
    Canadienne qui va nous représenter .En passant je suis un partisan de l’Impact,mais
    je suis réaliste

    J’aime

    1. Et pourtant l’impact est je crois la seule équipe canadienne à s’être rendue en finale de la concacaf, il n’y a pas si longtemps. Le 11 de l’impact est de qualité même si les joueurs sont moins connus que ceux du TFC. Le gros avantage du TFC est au milieu en ce moment et dans la cohésion de ses joueurs qui sont ensemble depuis plusieurs années.

      Ceci dit, oui moi aussi j’aime mieux y voir le TFC, partisanerie mise à part. Mais bon sang, comme disait un intervenant ici, je ne veux plus voir le TFC gagner contre l’impact. Je méprise cette ville et ses partisans, son coach et surtout l’arrogance globale de l’équipe par rapport au soccer au Canada.

      J’aime

    2. Le classement n’a rien à voir avec la participation à ce tournoi qui est une compétition ouverte, à même titre que la FA Cup ou la Coupe de France. Le foot étant ce qu’il est ici c’est évidemment a beaucoup plus petite échelle que ça se déroule..

      Si j’applique votre logique nous n’aurions pas du aller à la Ligue des Champions en 2008-09

      Ça devrait devenir plus intéressant avec la création du championnat Canadien qui va accroître le tournoi et permettre aux petits Poucets d’aller rivaliser avec les gros clubs de la MLS. .

      J’aime

  34. Mais le rang au classement ne dit pas tout.
    L’impact est bien meilleur depuis l’arrivé de Bremil.
    L’imact pouvait battre Toronto et très bien faire en CONCACAF.
    C’est bien que ce soit en match que ca se décide, sinon tout ces tournois ne serviraient à rien.
    Les équipes ont une chance, c’est ça la beauté du sport. Sinon on declare champion du monde le numéro du classememt FIFA sans meme avoir à faire le tournoi.

    Encore trop de dechtets individuels, ce qui temoigne d’un jeu trop individualiste des joueurs,
    Mais l’impact semble en faire de moins en moins et aller dans la bonne direction de ce coté.
    J’ai été surpris par l’opposition que l’équipe a donné à Toronto.
    Fisher a joué un match horrible est méritait deux cartons rouges.
    L’impact n’est pas encore capable d’arreter les Altidores, Kamara ou Giovinco de ce monde.
    Il faut reconstruire cet aspect du jeu car il nous a couté plusieurs matchs de série.
    Il faut changer celui qui s’occope de cet aspect du jeu, la preuve est faite que le probleme ne se reglera pas sinon.

    J’aime

  35. Au sujet du championnat canadien, ré-enlignez moi si je suis dans le champ…
    Le gagnant de cette année, ne commencera-t-il pas son parcours en ligue des champions Concacaf que l’année prochaine?
    Un ou deux joueurs différents d’un bord comme de l’autre, et IMFCt se met à manger le TFC, sans parler des WC!
    En un an, les choses changent considérablement en MLS.
    Je rêve souvent d’un équipe en NASL à Québec, et, un fois tous les 4 ou 5 ans, si les partisans sont au rendez-vous, on pourrait mettre le paquet pour faire un bout de chemin pour sortir du Canada en ligue des champions.
    Ouais…mais pour le stade….hum….

    J’aime

    1. Le gagnant du championnat canadien 2017 va jouer en ligue des champions CONCACAF 2018. Le championnat canadien et la ligue des champions sont en parallèle à la saison MLS. Dans la MLS, il y a la saison régulière d’abord et les séries éliminatoires ensuite. La ligue des champions comprend des ligues de plusieurs pays, le gagnant de cette compétition va représenter le continent.

      J’aime

  36. Je ne sais pas si c’est la place pour parler de ce sujet, mais c’est mauvais le climat de tension entre l’Impact et les Ultras. Comme je n’ai pas tous les détails, je ne peux pas parler de ce qui est dit publiquement. L’Impact a imposé des règles dans son stade. L’Impact est dans son droit de donner des sanctions. Il semblerait que ça ne fonctionne pas, ça ne fait que ternir la relation avec les 2 parties.

    J’aime

  37. C’est surtout une guéguerre inutile et stérile alors que l’équipe a pas mal d’autres chantiers plus préoccupants qu’amalgamer un groupe au complet pour des actions individuelles.

    La grogne chez les supporters commence à prendre de l’ampleur devant non seulement les choix sportifs mais surtout l’aspect social du club,alors que les gens sur les médias sociaux proposent des idées pour se mettre à niveau avec les clubs de MLS 2.0 , ceux qui ont fait le voyage à Orlando ont été sidérés par le décalage entre eux et nous et ce qui concerne la façon dont l’équipe est vendue là-bas que ce soit côté ambiance ou les installations en tant que tel.

    L’équipe répond en augmentant les billets alors que l’équipe peine sur le terrain et n’a pas encore fait sold out au SS, offre un simili-tailgate qui pue le consumérisme et est à milles lieux de l’esprit de ce type de rassemblement et finalement impose un concert qui ne fait rien pour générer de l’intérêt pour le sport et au mieux attirera quelques spectateurs lambda qui n’auront rien à foutre de la rencontre

    Bref l’ambiance risque d’être désolante ce soir, on est encore sur la gueule de bois de la conclusion du Toronto-Montréal équipe amputée de plusieurs de ses meilleurs éléments contre la pire équipe de la ligue , température médiocre et on rajoute à ça des groupes de supporters qui seront soit limités ou en moyens de pression. Du reste plusieurs des amateurs les plus vocaux sur les médias sociaux ont déclaré forfait pour ce Mtl-DCU

    Vous souvenez-vous de l’ambiance de 2011, ça risque de ressembler à ça pas mal. ce soir.

    J’aime

  38. J’avoue être allé à ce match avec une attitude quelque peu désabusée, du moins sans le léger sursaut d’enthousiasme qui me fait aller au stade d’habitude. Et bien, le soleil est apparu pour éclairer la très solide performance de Dzemaili dans une ambiance assez réjouissante. Conversation avec un type sympathique rencontré au hasard de la tribune. IMFC loin d’être parfait, mais une belle soirée de foot au stade qui, au-delà du jeu, injecte à l’existence un peu de joie!

    J’aime

    1. On peut remercier Dzemaili pour avoir injecté de la classe à cette rencontre face à une équipe qui a eu de la peine à se rendre à Montréal et qui s’est à peine pointé sur la pelouse.

      Les autres titulaires a caractère offensif ont connu une soirée difficile , on va prendre les 3 points mais il y a encore beaucoup de travail.

      J’aime

  39. Je termine à l’instant l’article de monsieur Landry au sujet de la relation Kyle Fisher-Laurent Ciman.
    Nick DePuy, comme Fisher, sont de jeunes américains (j’y pense, c’est le 4 juillet). En espérant qu’ils aient une bonne relation,et qu’ainsi, DePuy ait perçu et compris, comment Fisher a déblayer son chemin jusqu’au 11 principal.
    Un grand « jack » comme ça à l’avant, j’imagine que ça pourrait être utile.

    Toute cette question des relations entre les joueurs m’intéresse. Je prend le cas de Mallace, il semble être mis à l’écart, si non, pourquoi ai-je cette perception. Si oui, le mérite-t-il?
    J’aime l’amitié, j’ai toujours été ému de voir deux amis se revoir, et être témoin de la chaleur de leurs salutations.
    Lors de l’arrivée de Drogba, Oyongo avait dit. « …maintenant, on a un grand frère… » ça m’avait fait sourire, et d’une certaine manière, ému.
    Voilà, c’est la réflexion qui m’est venue à l’esprit. Fisher et Depuy sont-ils amis. Qui est le meilleurs ami de qui dans l’équipe, ça m’intéresse.

    J’aime

    1. Généralement les affinités culturelles sont un assez bon déterminant, les Argentins se tiennent ensemble , comme les joueurs d’origines Italiennes de l’époque de MDV le faisaient Les Yanks vont forcément faire de même.

      Soumaré et Ciman étaient très proches également.

      J’aime

  40. J’ai manqué ce match, business oblige, mais c’est un retour au 4-4-2, non?
    Pour la relation Ultras/IMFC, le message est clair : contrairement au monde du football at large, l’Impact ne veut PAS de clubs de supporteurs en masse. Il veut un public familial plus proche du hockey que du foot, i.e. bon enfant et un peu gaga-tape-des-mains-quand-la-machine-au-tableau-te-dit-de-taper.

    J’aime

    1. Pour le choix tactique j’ignore si c’est les absents qui ont forcé Biello à ranger le truc à 3 ou 5 arrières,, on saura dans les prochains jours avec Lovitz qui réintégrera l’équipe sous peu.

      Pour la relation club/supp c’est pas si différent que ce que l’on a vu en Ligue 1, vous avez surement lu le truc absurde qui parait qu’on va sanctionner les clubs qui ne remplissent pas les tribunes qui font face aux caméras après avoir avoir fait la chasse aux supps à coup de IDS, d’interdiction de déplacement etc.

      J’aime

  41. Plusieurs partants ne sont pas de niveau. L’équipe n’a toujours pas ajustée ce qu’il fallait pour accorder moins de buts, c’est ridicule. mais un bémol quand meme vu la perte de Oyongo.
    Avec Bernier et Piatti dans l’alignement, l’impact a une équipe competitive.
    Mancosu n’est pas intégré dans la formation, il ne sert à rien.
    Trouver une façon de l’utiliser aiderait beaucoup, et c’est tout à fait possible.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s