De mal en pis

Pour une rare fois cette saison, on peut dire que l’Impact a bien amorcé un match et que l’équipe a démontré une certaine créativité vers l’avant. Malheureusement, c’est peut-être les seuls positifs à tirer de cette autre défaite, à domicile cette fois, contre les Whitecaps de Vancouver samedi.

L’occasion, contre une équipe qui n’avait pas encore récolté le moindre point sur la route, était pourtant belle. Ce fut, comme à Philadelphie, une chance ratée et le bleu-blanc-noir flirte encore avec les bas-fonds du classement.

Qu’est-ce qui cloche avec cette équipe qui, presque au quart de la saison, n’a récolté qu’une victoire et sept points ?

Le milieu de terrain vieillissant a-t-il l’énergie pour rivaliser avec les meilleurs joueurs de cette ligue ? Que se passe-t-il avec Laurent Ciman qui multiplie les erreurs ? Comment se fait-il que Matteo Mancosu n’arrive que très rarement à peser sur le jeu ?

L’arrivée prochaine d’un Blerim Dzemaili pourrait certainement redonner un peu d’énergie au groupe, mais à la lumière des récentes performances, le problème semble plus profond alors que les vétérans n’en donnent clairement pas assez.

Voici en vrac quelques réflexions sur le dernier match et les performances récentes de l’équipe.

  • Quand l’équipe joue mal, Nacho Piatti a tendance à vouloir trop en faire. Combien de fois a-t-il foncé dans un mur en essayant de battre la défense à lui seul ? Il doit être plus généreux et faire confiance à ses coéquipiers pour connaître du succès.
  • Les milieux de terrain et les défenseurs se rendent coupables de bien trop nombreuses passes molles et imprécises dans leur demie. On ne peut gagner quand on donne le ballon ainsi à l’adversaire dans des positions dangereuses. Pourquoi ces joueurs si expérimentés (Bernier, Donadel, Bernadello, Ciman) n’arrivent-ils pas à garder un bon niveau de concentration? Pourquoi sont-ils si souvent en retard et commettent-ils autant de fautes ?
  • Evan Bush, souvent abandonné par ses coéquipiers, n’est pas à blâmer pour le mauvais début de saison de l’Impact, mais l’équipe aurait besoin qu’ils volent quelques buts.
  • Les performances de Ballou Jean-Yves Tabla sont une des rares causes de réjouissance, mais pour profiter au maximum de ses superbes habiletés techniques, il devra être mieux dirigé tactiquement. Un rôle précis et des directives claires lui feraient du bien.
  •  L’entraîneur revient régulièrement après les matchs sur le manque d’intensité de son équipe. Des joueurs prennent le blâme. Mais y a-t-il un vrai leader qui peut faire changer les choses et motiver ses coéquipiers ?
  • Du côté des positifs, l’Impact a fait preuve d’un peu plus de créativité contre les Whitecaps, montrant au moins une certaine volonté de percer la défense adverse. Il faut continuer dans cette direction. En ce sens, l’idée de la passe en retrait vers un Marco Donadel qui fonce en retard vers la surface de réparation est intéressante et a mené à un but. Il faudrait cependant éviter d’en abuser.

Que pensez-vous de la situation actuelle de l’Impact ? Voyez-vous une piste de solution ? Est-ce qu’il est temps de brasser un peu les cartes ? Donner une occasion à d’autres joueurs de se faire valoir ? Modifier  la formation ? Rajeunir le milieu ? Mauro Biello est-il toujours l’homme pour redresser la barque ? A-t-il le personnel nécessaire pour réussir ?

Les deux prochains matchs, contre des adversaires directs, à Washington contre le D.C. United, puis à domicile contre le Crew de Columbus, seront d’une importance capitale. Si l’Impact ne montre pas plus d’aplomb au mois de mai et que l’arrivée prochaine de Dzemaili (espérons que ça se concrétise dans les prochains jours) ne change rien, il faudra commencer à se poser de sérieuses questions…

 

 

Advertisements

30 réflexions sur “De mal en pis

  1. Ce que j’en pense : Il y a péril en la demeure!! J’espère que Dzemaili a un petit quelque chose d’un pompier car les foyers d’incendies sont nombreux.

    À l’attaque Mancosu est out pour au moins trois semaines. AJH n’a pas pu faire son 86 minutes (forme?). D’ailleurs, j’ai trouvé son jeu bien pauvre… Ses appels ne faisaient que deux pas, sa recherche d’espace était insuffisante. Il a plus le profil d’un 2e attaquant dans un 4-4-2 mais en pointe, ça ne l’a pas fait du tout. Et Depuy est encore vert. Bref on a un premier soucis ici.

    Au milieu, Bernandello n’a fait qu’un seul bon match cette saison. Ça serait le bon moment pour faire rentrer Arregui… Je ne peux pas croire qu’on en ferait un Venegas 2.0 Combien de temps son adaptation prendra encore ? J’espère que pour Dzemaili ce ne sera pas aussi long. Une chance que Donadel joue bien.. c’est un des seuls dans le moment à savoir quoi faire avec le ballon.

    À l’arrière Ciman n’est pas toute là c’est certain. Et plus il s’énerve moins il est bon. Ça va en prendre pas mal pour inverser le pattern actuel. Ça n’arrivera pas avant une pause internationale, au minimum, mais tant qu’à faire dur pourquoi ne pas tenter une paire Camara Fisher ? Wandou on en parle pas, la saison de Cabrera a l’air d’un foin..

    Dans les buts, Bush a ses responsabilités aussi… Sur le premier but, s’il savait comment sortir et s’imposer un peu dans sa cage il aurait pu capter le ballon à la place de Ciman qui la sort de la tête. Sur le deuxième, il a cessé d’avancer pour couper l’angle…. pourquoi ?

    Une chance qu’on a Ballou, seule réjouissance pour le moment. Il joue avec confiance, avec un certain juvénisme certes, mais c’est peut-être ça qui manque.. le plaisir de jouer. Choinière, Fisher, AJH, Ballou se doivent d’être mis sur le terrain plus souvent, à plus forte raison dans la première année d’un plan «quinquennal».

    SR
    126

    J’aime

  2. Pour moi Ciman est le gros problème. Peut-on penser à le laisser de côté pour un match? Je ne sais pas. Son jeu est horrible. Il devrait savoir qu’un défenseur central ça reste debout depuis le temps. Et puis tous les attaquants savent maintenant qu’il se jette à tout va.

    On ne peut pas dire que ce sont les milieux qui ne font pas le travail défensivement. Ce sont souvent des erreurs des défenseurs combinés à des mauvaises relances du gardien.

    Pour moi il faut resserrer le jeu défensif d’équipe. Et surtout arrêter les gaspillages de corner et les mauvaises relances. C’est fou les ballons perdus pour rien.

    Ceci dit ça sent la panique. Normal. On peut dire maintenant qu’il se fait tard.

    Comme Charles Dubé, je ne vois rien de bien positif.

    J’aime

  3. Ma petite analyse personnelle des choses qui ne marchent pas commence avec un mauvais état d’esprit. Commencer la saison avec une série de matchs à l’étranger ça peut être dangereux. C’est dans la tête des joueurs. Plus chez Ciman.

    Ensuite j’en peux plus de voir un bloc central qui reste en retrait. Les passes à Mancosu sont mauvaises parce que ce sont des lobes et des passes longues. Mancosu n’a pas la chance de se faire valoir. Il n’a pas l’air d’être un joueur de surface, tsé comme Drogba pouvait l’être, prendre sa place, bousculer, garder le défenseur dans le dos. Donc ça ne cadre pas dans le style de jeu que je vois. Moi je vois la plupart des passes faites aux ailes avec Oduro qui passent tout le monde en vitesse ou Piatti qui déjoue tout le monde en talent. Souvent ils coupent au centre et les défenseurs latéraux agissent en ailiers, plus avancés que le bloc central. Ça fait beaucoup de course pour les latéraux.

    J’aimerais voir Piatti rester plus sur le bord de la surface, Oyongo plus en retrait, mais un milieu qui avance en surface. Je ne crois pas qu’on pourra demander à Dzemailli de faire ça. Je vois Ballou. Et Oduro même si des fois il surprend, n’a pas la touche du buteur, la vision, les feintes, les dribbles, bref il a une efficacité limitée dans la zone de surface. Est-ce que Romero est toujours en vie ?

    Sinon comment on peut en vouloir à Piatti ? Les gars sont statiques, on leur mettrait une clochette au coup et on aurait un troupeau de vaches en train de paître. Le gars déjoue 1-2-3 joueurs adverses et en plus il faudrait qu’il se positionne pour faire une passe ? C’est aux autre de se mettre en évidence.

    Si on ne met pas un bloc central plus offensif il faudrait alors jouer à 2 attaquants, dont 1 bon en surface. Mais là on manque de candidats. Je trouve ça étrange de prêter Salazar au moment où on a sorti Mancosu et Hamel.

    J’aime

      1. C’est très bien alors. Je ne l’ai jamais vu jouer. Mais avec Piatti, Ballou, Ciman et Oyongo c’est quand même un beau line-up.

        J’aime

  4. Les principaux problèmes de l’Impact sont la charnière centrale (we said it 100 times, ça prend un défenseur costaud), la transition (Dzemailli va aider dans la distribution, c’est un début) et les coups de pied arrêtés (le néant qui mène aux mauvais résultats).
    Mais je vais m’attarder à Piatti, qu’on montre du doigt, et qui n’est en rien responsable du désastre, bien au contraire. On voit depuis le début de la saison l’Argentin partir dans de (folles, pense-t-on) chevauchés à pleine vapeur pour animer le cimetière de fond de jeu. Mais c’est comme ça qu’on mène un contre!!!! En Europe, en Amsud, de Monaco à River Plate, de Nantes à Watford. On ne trottine plus dans le football moderne, on galope à pleine allure!
    Le problème??? Ça trottine derrière. Piatti doit constamment ralentir pour attendre les pépés (Oduro, Bernier, Donadel, Bernardello, Camara, etc.), sans compter que les latéraux dédoublent (un must pourtant) 2 fois sur 10. Non seulement, les contres sont sabotés mais les appels sont misérables, alors Nacho s’essaie tout seul, trop fort pour les autres.
    Bref, un moteur qui tousse, des pistons qui ne suivent que trop rarement).
    Mais la pépite de Biello c’est Oyongo (pas de puissance, incapable d’enrouler 9 ballons sur 10, frappe toujours en déséquilibre, réussit un centre hasardeux occasionnel) qui tire les coups francs. Ça c’est la cerise.
    J’ai demandé à Pat Leduc pourquoi lui?
    L’ancien joueur, qui a l’expérience du vestiaire, m’a scié par sa franche réponse : « …probablement parce qu’il s’est offert de les tirer ».
    La résurrection va être compliquée.

    J’aime

    1. Le commentaire sur Piatti est assez juste. Mais j’aimerais apporter un bémol. On lui a souvent fait le reproche de ne pas passer le ballon assez vite, même quand il est accompagné dans ses contres. Peut-être est-il aujourd’hui victime de ça: on le regarde jouer, on désespère d’avoir une passe et à la fin on essait même plus de s’ouvrir pour lui. Je vis ça des fois dans mes équipes. L’habitude de certains joueurs de « manger » la balle fait que les autres ne sentent plus obligés de courrir pour eux. Et puis par exemple, dans ce dernier match contre Vancouver, Piatti a eu une très belle chance de faire une passe sur sa droite (c’était Ballou?) a un joueur qui foncait vers le but.. il a préféré tenter un tire en déséquilibre avec un défenseur devant lui… comme quoi…

      À propos des corners et coups francs, désespérant. Je ne vois plus que Bernier, mais on dirait qu’on le force à la retraite pour ces actions arrêtées.

      J’aime

    2. Ah oui…,un gros et grand défenseur central, mais pas Camara. J’adore notre Hassoun en défense droite, il est trop lent dans ses replis pour le centre.

      J’aime

  5. Il y a un problème d’organisation aussi, le pressing est trop haut pour reprendre, avec 2 demi défensifs et l’intention de contrôler la balle ça ne marche pas, il manque de gars pour contrôler le milieu de terrain. Bernier devait jouer sur les 2 lignes de touche = pas normal.

    Le coach est réactif dans les changements en match mais il faut faire des changements AVANT le match, le club est mal préparé.

    J’aime

  6. En tous cas, la direction aura des comptes à rendre. Comment n’a-t-elle pu faire une évaluation juste du personnel pendant l’entre-saison? Il y a bien sûr des impondérables, mais un défenseur de central de qualité et quelqu’un pouvant s’acquitter des la tâche des coups de pied arrêtés, ça sautait aux yeux que ça manquait.

    Je n’ai pas revu le match contre Vancouver, j’étais au stade, mais il m’a même semblé que sur un action Jackson vient s’échouer sur Piatti dans la surface, l’empêchant de tirer. Le contre qui était une force l’an dernier est effectivement mené paresseusement cette année, sauf Piatti fonçant tel que mentionné plus haut. L’Impact a absolument besoin de jouer avec plus de verticalité et de passer par l’axe plus souvent. La répétition passe molle vers l’avant le long de la ligne à Oyongo, centre pour personne, quand c’est la douzième fois du match que ça plante…Pourquoi ne pas tenter de faire monter Donadel un peu et tenter Arregui devant la défense, si ce dernier a une certaine valeur pourquoi ne joue-t-il pas? Pourquoi l’avoir recruté?

    Vivement Dzemaili, un souffle nouveau ne changera pas tout, mais ça ne saurait être plus amorphe.

    J’aime

  7. En défensive centrale sur un autre site on suggérait Jorge Texeira évoluant avec Charlton en D3 Anglaise,il a déjà démontré dans le passé un intérêt pour la MLS.Et c’est un ancien du Standard qui a évolué avec Laurent Ciman avant son départ pour Montréal.

    Pour dépanner ça me semble une avenue pertinente.

    J’aime

  8. D’autres défenseurs libres ou libres sous peu qui pourraient dépanner, dans le format grand gaillard costaud, et qui pourraient s’adapter rapidement à Montréal :

    Philippe Mexès
    Kolo Touré
    Aurelien Chedjou

    J’aime

    1. Eh…Aurélien Chedjou est vraiment intéressant. Sans contrat. Mais avec un salaire conséquent. Mexes, ça dépend de sa forme. Je viens de lire un peu sur lui…, il est assez agressif le gars…

      J’aime

  9. Biello nous assure maintenant que Dzemailli supportera la pression de Montréal.
    De la pression à jouer pour l’Impact après avoir joué en Turquie et en Italie???
    You must be kidding. 🙂
    Y’en a qui ne réalisent pas c’est quoi jouer à Istanbul avec les bus de joueurs blindés et escortés par les policiers pour un derby de l’autre côté de la ville. Un mauvais début de saison comme celui que connait l’Impact leur vaudrait des bousculades avec les supporteurs, des autos vandalisées en Italie ou en Turquie. Ici, c’est tout bénef et le climat est hyper sécuritaire.
    Donc, zéro pression. Biello a l’air d’un enfant qui attend un cadeau de Noel pour régler ses problèmes. Je suis de ceux qui croit qu’il doit les régler avant et faire preuve d’imagination, pas d’espoir.

    J’aime

  10. C’est un peu ridicule en effet! Et ça montre à quel point le staff est dépassé. Si au moins l’équipe se tenait un peu sur le terrain… Ils onts l’air d.un groupe désorganisé et non d’une équipe, signe évident d’un mauvais coaching. Il y en a plein de supercoachs libres, il faut juste aller en chercher!

    J’aime

  11. Trouver un coach supérieur à Biello serait vraiment très facile.

    En ce qui a trait au recrutement, j’insisterais beaucoup sur l’Afrique francophone; et suis sûr que ça se trouve pas trop difficilement un défenseur central fiable et costaud.

    J’aime

  12. Camara ou Oyongo coté droit manquent probablement à Oduro. Ils nous donnaient une option d’attaque coté droit.
    Oduro en course lancaient tres bien ensuite Piatti ou Mancosu et optenait son nombre de passes et de buts.
    Oyongo, à monter si haut, fait reculer le bloc de l’équipe adverse qui etouffe par sa presence et son nombre Piatti englué.
    On reçoit moins de carton rouge, la concentration revient petit à petit.
    L’arrivé de Dzema va permettre d’etre tres clair sur les changements à apporter au milieu.
    Tant qu’on se qualifie, ce groupe d’amis deviendra agguerie dans les finales, mais les automatismes négligés en saison vont les rattraper tot ou tard.

    J’aime

  13. Sans être géniale l’équipe a mieux géré collectivement sa rencontre et avec la collaboration d’un adversaire médiocre a pu actuellement mériter 3 points. Elle est surtout revenue , particulièrement en première mi-temps à sa personnalité classique. soit d’être plutôt stérile en jeu posé mais au moins en mesure d’empêcher l’adversaire d’attaquer et donner un répit aux arrières mais être surtout capable de créer du danger en contre-attaque.

    La pauvreté technique de l’ensemble de l’équipe rend toutefois limitée cette stratégie pour un beau jeu de Ballou, on a vu trop de déchets et d’approximations dans ce qui point de vue qualité fut un match peu relevé. Ceci dit on prend le 3 points et grâce à la parité sauce MLS, nous sommes à une victoire de revenir à une place pour les séries.

    Défensivement, l’équipe a offert son meilleur match, moins d’espace entre les milieux et les arrières, Ciman a connu un fort match individuel en pouvant jouer son rôle de général comme il le faisait si bien en 2015, les autres joueurs furent disciplinés dans leur marquage , même nos ailiers ont mis la main à la pâte dans ce domaine.

    J’aime

  14. LA VICTOIRE SUR DC

    Je n’ai pas aimé le match d’Oduro. Un attaquant qui ne marque pas, ne pèse pas sur la défense n’a pas fait son boulot. Durant tout le match, il a joué le rôle d’un milieu défensif devant le bloc!!!, faisant l’essuie glace comme un libéro perdu devant. Il va finir la saison avec 2 buts et tout le monde sera content? Biello doit vraiment détester Jackson, qui lui a donné 3 buts en 100 minutes, pour le clouer sur le banc.
    Sinon, Ciman à son niveau de 2015 et l’équipe bien appliquée en 1ère demie. En seconde, que de la balance de balle et, soyons sérieux, on est passé très très près de l’égalisation du côté de DC.
    Question : la permutation Ciman-Fisher a été un succès mais sur quoi s’est-on basé pour mettre Fisher à gauche? C’était sa position au collège? J’aime beaucoup ce jeune qui s’affirme en charnière centrale. On tient peut-être là un bon joueur pour plusieurs saisons.

    J’aime

    1. La réalité est que dans le schéma tactique actuel de IMFC, les attaquants pèsent peu à moins de décrocher ce qui serait contreproductif si on veut garder les arrières adverses « honnêtes ». Bref ils servent plus d’épouvantails qu’autre chose. Du reste on a vu dans le match précédent que Jackson-Hamel n’était guère mieux que les autres sur la longueur d’un match dans le schéma actuel. Les buts de AJH sauf erreur furent marqués alors qu’on était soit à deux attaquants ou en mode all in. Bref il y a une certaine conjecture aux buts de l’ancien académicien.

      Pour le meilleur et pour le pire Biello semble vouloir garder à tout prix dans son XI, un genre de dette envers le vétéran qui d’une certaine façon doit le rassurer par sa présence sur la pelouse plus que le jeunot.

      Pour la permutation Fisher-Ciman, je pense qu’on voulu simplement éviter de mettre nos deux arrières les plus kamikazes (Ciman-Oyongo) du même côté . Belle trouvaille ce Fisher j’abonde dans le même sens que PT, des joueurs Américains (donc domestiques) qui s’affirment ici on en a grandement besoin.

      J’aime

      1. AJH a quand meme cette capacité à centrer le ballon! Ca au moins on ne peut pas lui enlever si on veut lui enlever le mérite de ses buts.
        Il cadre un tres grand nombre de ses tirs, contrairement a 92% des joueurs de l’impact qui cherchent encore ou se trouve le filet adverse depuis le début de la saison.
        A avoir vu l’impact tourner mollement autour des buts adverse et ne pas cardrer un seul tir pendant des all in totalement infertile, je vais donner le benefice du doute a AJH qui a eu de belles réussites semblables l’an dernier pendant les 3 minutes qu’il a joué.

        J’aime

  15. Sur le match.

    Bravo Biello. De bons changements et de bonnes idées. À défaut d’un match enlevant, une structure et une cohésion. Et une frustration de l’adversaire chez lui, ce qui fait du bien.

    Bon match de tous. Sauf Piatti. Tout génie technique qu’il soit, je m’interroge sur sa capacité à comprendre le cours d’un match. On le voit tenter un dribble idiot dans ses trente mètres et dans l’axe, perte de ballon, incursion et tir sur la barre de Bush. On a vu Ciman lui remonter les bretelles. Avec une minute à faire, il a le ballon tranquille sur le côté droit. Au lieu de jouer le temps, il tente un centre ridicule facilement intercepté et relancé à toute vapeur par DC. Et je ne parle pas du meilleur arrêt de bush sur un tir parfait de Piatti.

    Question? Piatti peut-il faite le boulot dans un plan de match qui ne le mette pas en valeur lui seul?

    Toute la défense au top. Duvall me plaît de plus en plus. Si Ciman joue comme ça, ça va aider l’impact c’est sûr.

    J’aime

    1. @saila

      En aucun temps je n’enlève les mérites des buts de AJH au contraire il fut excellent pour concrétiser les occases lors de ces fins de rencontres, je trouve ça cool enfin avoir un joker être aussi prolifique. Ce que je tentais d’expliquer est que le contexte tactique rend ingrat la performance de la plupart des attaquants qui seront là au départ et qu’isolés comme ils le sont que ce soit AJH, Oduro et même Mancosu comme on l’a vu ne feront pas de miracles avec aussi peu d’action venant de leur côté,

      Est-ce une question de profil ou de limitations dans les instructions qu’ils reçoivent , je l’ignore ?

      J’aime

  16. Que se passe-t-il dans la tête de…

    Laurent Ciman:
    « Tien on mène 1 à 0 et mes coéquipiers ont enfin mis le pied sur le ballon et se passent la balle. Ils font tranquillement avancer le bloc…. reviennent vers l’arrière. On dirait qu’ils gagnent vraiment du temps. Tien une passe vers moi! Que faire?? Il me semble que ça fait longtemps qu’on a la balle. C’est pas vraiment juste. C’est à leur tour je crois. Il n’y a absolument personne autour de moi…. pas de danger que je rate ça… Et voilà je botte le ballon loins en avant et haut! À votre tour Dc United! Non non Evan, je ne t’ai pas oublié. La prochaine fois je botte vers toi. Mais soit rapide car ça risque de sortir en corner. De toute façon, ça leur donnera une chance de plus d’égaliser pour ces pauvres Dc United…. »

    Evan Bush:
    « Waouu! Une super attaque du Dc United! Ils ont encore failli marquer, mais là ils ont tiré à côté du but. Bon, coup de pied du but. J’ai vraiment hâte à la prochaine attaque de l’adversaire. Quoi? Je m’ennuie sinon moi! Donc, ah oui. J’ai 2 choix. Soit botter en touche, ou encore fermer mes yeux et botter le plus fort possible. Comme ça c’est sûr qu’ils vont reprendre le ballon et commencer une nouvelle attaque. J’ai déjà hâte! »

    Du bloc collectif:
    « Nous écoutons Morro. Morro nous l’a dit. Dès qu’on perd le ballon en attaque il faut vite courir vers nos 30 mètres et attendre le bloc. C’est la volonté de Morro. Reculons reculons. Surtout pas de pression haute. Ils doivent pouvoir s’organiser et s’installer dans nos 30 mètres. Morro le dit. C’est la seul façon de garder nos fan devant leur téléviseur et de les faire stresser le plus possible. Nous écoutons Morro. »

    😉

    J’aime

    1. Bel humour. Je devine que vous n’aimez pas ce type de jeu 🙂 C’est vrai que ce n’est pas une tactique pleine de charme. Mais à l’étranger et vu les circonstances, je dirais qu’il faut tous les 3 points. En espérant que le jeu de l’Impact nous impressionnera plus à partir du 20e match…

      J’aime

      1. Oui un clean sheet c’est déjà une référence pour bâtir. L’équipe a des problèmes importants dans la projection vers l’avant et sur les coups de pied arrêtés. Voyons ce que Dzemailli a à offrir sur ces 2 points.

        J’aime

    2. oui, laissons les monter sans aucune pression! peut etre parce qu’on doit couvrir du terrain, pas les joueurs, eux on les laissent jouer.
      Si il y a un joueur seul entre deux defenseurs, tant pis, surtout ne pas le couvrir si il n’est pas exactement dans notre zone.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s